Nos propositions pour réformer le système monétaire

Voici une présentation synthétique des propositions phares de Monnaie Honnête. Nous proposons également des mesures concrètes pour y arriver.

 1. Rendre le pouvoir de création monétaires des banques privées à une institution démocratique et transparente travaillant pour l’intérêt de tous

L’histoire a montré que quand les banques avaient le pouvoir de créer de l’argent, elles en créaient trop durant les bonnes périodes, provoquant des crises financières et en créaient trop peu durant les mauvaises périodes aggravant les récessions et le chômage. Elles investissent l’essentiel de l’argent qu’elles créent dans des bulles immobilières et dans la spéculation sur les marchés financiers. Nous ne pensons simplement pas que nous puissions faire confiance  aux banques avec toutes leurs incitations a maximiser leurs profits pour avoir un pouvoir aussi grand que celui de créer de la monnaie. Et ce n’est pas assez de les réguler car les régulateurs ont déjà échoué a les garder sous contrôle et il n’y a aucune raison qu’ils puissent y arriver cette fois-ci. Nous devons empêcher les banques privées de pouvoir créer la monnaie.

En conséquence, le pouvoir de créer la monnaie devrait être transféré a une institution démocratique, devant rendre des comptes et ayant un mode de prise de décision transparent dont chacun saurait qui a le pouvoir de créer de la monnaie, combien elle a créé et comment cette monnaie a été utilisée.  Quelque soit la façon dont cette institution est mise en place, elle devra rendre des comptes au Parlement et être protégée des abus et des conflits d’intérêt. Nous voulons également que soit mis en place des garde-fous pour s’assurer que le bon montant de monnaie soit créé, ni trop (provoquant un risque de bulle et de crises financières) ni trop peu (causant un risque de récession).

2. Créer de la monnaie sans dette

Aujourd’hui, les banques créent de la monnaie lorsqu’elles font des prêts, ce qui signifie que pour chaque euro dans votre compte bancaire, il y a quelqu’un d’autre qui s’est endetté d’un euro quelque part. Cela veut dire que la quasi-totalité de l’argent dans l’économie est dans les faits “prêté” par les secteur bancaire. Si nous essayons de réduire nos dettes, l’argent disparaît de l’économie, rendant plus difficile pour les autres de rembourser leurs propres dettes. Mais si l’argent était créé par l’Etat dans l’intérêt de tous et dépenser dans l’économie a travers les dépenses du gouvernement plutôt que d’être prêté a l’économie, alors la monnaie stimulerait l’économie réel, créerait des emplois et rendrait possible aux gens ordinaires de réduire leurs endettement.

3. Faire que la création monétaire bénéficie à l’économie réelle (non-financière)

Si les Banques Centrales (telle la Banque Centrale Européenne) pouvaient créer de l’argent sans dette pour l’intérêt public, elles pourraient l’utiliser de différentes manières :

  • Financer les dépenses publiques
  • Réduire les prélèvement obligatoires
  • Réduire la dette nationale
  • Distribuer l’argent à tous les citoyens sous la forme d’un dividende citoyen

Dans tous les cas de figure, la monnaie commencerait sa vie dans l’économie réelle plutôt que d’être prisonnière des circuits financiers et immobiliers comme cela est la cas aujourd’hui. Cela contribuerait à faire à relancer l’économie, créant des emplois alors qu’une grande partie de la monnaie que les banques créent aujourd’hui rendent la vie plus chère et plus précaire.

REJOIGNEZ-NOUS

Rejoignez les dizaines de millier de personnes a travers le monde qui savent que notre système monétaire doit être fondamentalement reforme si nous voulons une économie qui fonctionne au profit de tous en non seulement pour les banques.

Vous pouvez vous désinscrire a tout moment et nous ne partagerons jamais vos coordonnées à des tiers.