Suisse: Le Peuple se prononcera par réferendum sur la création monétaire par les banques

referendum-suisse

La population suisse sera la première au monde à voter pour un changement de leur système bancaire et monétaire, grâce aux efforts d’une campagne en faveur d’une monnaie pleine en Suisse.

L’ «Initiative monnaie pleine» a réussi à recueillir 100.000 signatures – le nombre requis pour déclencher un référendum national sur la question. L’initiative pour la monnaie pleine propose que seule la Banque Nationale puisse émettre de la monnaie, tel que prévu – en principe – par la constitution fédérale et par conséquent interdire la production autonome de monnaie électronique par les banques commerciales.

“Il avait été interdit aux banques, depuis plus de cent ans, d’imprimer de la monnaie en papier. La même chose est maintenant nécessaire pour la monnaie scripturale, car elle représente aujourd’hui 90% de la monnaie” selon les partisans de la réforme.

La campagne a été coordonnée par l’association “Moderniser la Monnaie” (MoMo) et lancée le 3 Juin 2014. Plus de 100 militants ont collecté des signatures dans les rues, pendant un an et demi.

“C’est impressionnant que nous ayons pu recueillir autant de signatures en faveur de la monnaie pleine en Suisse, nous en sommes très heureux ! Le succès de la campagne suisse est une étape importante pour le mouvement international poussant pour une réforme monétaire globale”, a déclaré Raffael Wüthrich, membre de l’équipe de campagne.

Les signatures ont été officiellement remis au Parlement suisse le 1er Décembre. En vertu de la Constitution fédérale suisse, si une pétition rassemble au moins 100.000 signatures dans les 18 mois, un référendum est organisé sur la question quelques années plus tard.

La proposition de monnaie pleine est très similaire à celle de “Sovereign Money” par Positive Money au Royaume-Uni et de Monnaie Honnête. Elle vise à accorder à la banque centrale le pouvoir exclusif de créer la monnaie.

“En un mot, la proposition étend le droit exclusif de la Fédération suisse pour créer les pièces de monnaie et les billets, pour inclure également les dépôts. La création de l’argent reviendrait exclusivement à la Banque nationale suisse, les banques commerciales ne pourraient plus créer de l’argent grâce à des prêts. Le rôle principal de la Banque nationale suisse deviendrait alors la gestion de la masse monétaire par rapport à l’économie productive, alors que la décision concernant la façon dont cet argent créé sans nouvelle dettes serait dépensé dans l’économie dépendrait du gouvernement “, précise le site officiel de l’initiative.

En Suisse, les référendums sont généralement organisés 3 à 5 ans après une initiative populaire. Les propositions doivent d’abord être débattues par le gouvernement fédéral et le Parlement.

Le succès de la campagne suisse est une étape importante pour le mouvement international pour la réforme monétaire, qui a déjà attiré l’attention des médias internationaux. “Mais il reste encore beaucoup de travail à faire” prévient Raffael Wüthrich.

Vidéo montrant la remise des signatures (commentaires en allemand):

Leave a Reply

REJOIGNEZ-NOUS

Rejoignez les dizaines de millier de personnes a travers le monde qui savent que notre système monétaire doit être fondamentalement reforme si nous voulons une économie qui fonctionne au profit de tous en non seulement pour les banques.

Vous pouvez vous désinscrire a tout moment et nous ne partagerons jamais vos coordonnées à des tiers.