Notre économie est dépendente de la dette

L’essentiel de l’argent en circulation a été créé par les banques commerciales lorsqu’elles accordent des prêts. Actuellement, la seule façon d’augmenter la quantité d’argent en circulation est de l’emprunter auprès des banques commerciales, avec comme conséquence de nous submerger sous une montagne de dettes.

Regardez la vidéo ci-dessous:

1 . Les banques créent de l’argent de novo quand les gens s’endettent

Lorsque vous contractez un prêt, de l’argent est créé de novo. Si les gens empruntent plus, il y a plus d’argent neuf dans l’économie. Tout cet argent nouvellement créé donne aux gens l’impression que l’économie se porte bien, ce qui les incite à emprunter encore plus. Avec cette augmentation de la dette, la quantité d’argent augmente en parallèle.

2 . Pour chaque euro créé, il y a un euro de dette

Parce que les banques créent de l’argent quand les gens empruntent, pour chaque euro d’argent créé dans l’économie, il y aura un euro de dette. S’il y a €100 dans votre compte bancaire, quelqu’un d’autre est endetté à €100. Dans l’ensemble de l’économie, il doit y avoir autant de dette que de monnaie.

3 . Si nous voulons plus d’argent dans l’économie, il faut s’endetter encore plus

Si nous avons besoin de plus d’argent dans l’économie – par exemple , en période de récession – alors il faut s’endetter encore plus auprès des banques. C’est pourquoi le gouvernement cherche désespérément à encourager les banques à prêter plus : si les banques recommencent à prêter plus , ils vont injecter plus de nouveaux fonds dans le processus, et les personnes qui ont emprunté vont dépenser cet argent nouveau.

Mais si la crise financière a été provoquée par des personnes ayant trop de dettes, comment peut-on imaginer que la solution se trouve dans davantage d’endettement ?

4 . Si nous essayons de rembourser la dette, l’argent disparaît

Lorsque vous régler vos dettes auprès des banques, vous avez moins d’argent en main, mais cet argent ne rentre pas en circulation – il disparaît en fumée. C’est parce que les remboursements des prêts sont tout simplement le processus inverse de la création monétaire : les banques créent de l’argent quand ils font de nouveaux prêts, et effectivement elles doivent «détruire» l’argent quand un prêt est remboursé.

Alors, si beaucoup de gens essaient de rembourser leurs dettes en même temps, l’argent disparaît tout simplement de l’économie. Lorsque cela arrive, c’est comme la vidange du moteur d’une voiture : très vite, rien ne va plus.

Cela signifie qu’il est presque impossible de réduire tous nos dettes en même temps sans provoquer une récession. Et vous personnellement vous ne pouvez payer vos dettes avec l’argent qui a été créé que quand quelqu’un d’autre est entré dans la dette. Cela crée un piège de la dette, où au fil du temps le niveau d’endettement personnel dans l’économie doit continuer à grandir .

Sortons du piège de la dette !

Si l’on prend le pouvoir de créer l’argent à des banques pour le donner à un organisme public cela signifierait que l’argent nouvellement créé pourrait être utilisé pour rembourser la dette au lieu de l’augmenter.

REJOIGNEZ-NOUS

Rejoignez les dizaines de millier de personnes a travers le monde qui savent que notre système monétaire doit être fondamentalement reforme si nous voulons une économie qui fonctionne au profit de tous en non seulement pour les banques.

Vous pouvez vous désinscrire a tout moment et nous ne partagerons jamais vos coordonnées à des tiers.